jeudi 7 mai 2020

S8E2 (Lindon et les intellectuels)

52éme jour de confinement.
Épisode 2 de la saison 8
Le nombre de morts en hausse.
Nombre de cas déclarés         : 137 150
Nombre de morts(jour/total)  :  278 / 25 809

Temps beau ensoleillé.

Lindon et les intellectuels

Vincent Lindon a donné sa vision de la gestion de la crise par
nos gouvernants.

Je déplorais dans un bloc précédent le manque de paroles des intellectuels.

Je ne sais pas si c'est une conséquence d'internet et ses réseaux sociaux.
Ceux-ci ne rendent plus audibles ces personnes pensantes qui explorent les temps
que nous vivons.

Avant les intellectuels osaient s'exprimer sur les idées politiques ou philosophiques
dans le monde où ils évoluaient.
Bon il y avait tous les avis, Sarthe, Yves Montand, Signoret prenaient fait et cause
pour Staline alors que ce dernier envoyait des millions de gens au Goulag.
D'autres ont défendu Castro, Mao.
Yves Montand a fait des émissions après la crise du pétrole de 1973.
Il y a eu Aron, Foucault, Deleuze et autres.

Mais depuis les années 2000, rien ou presque.
Juste les polémistes, Finkielkraut, Zemmour et autres BHL sont invités
car ils font le buzz, vous les écoutez s'engueuler sur les chaines et à la fin
vous ne pouvez en conclure rien d'important.
Ces gens ne sont même pas intellectuels, ils réagissent à chaud sur l'actualite
et n'ont pas le recul nécessaire pour analyser le contexte.
Un philosophe écoute, regarde le monde et après un temps de réflexion peut
guider notre pensée sur la critique de notre société.
En fait ce doit être des sages qui nous donnent une autre vision de l'instant.

Ce sont Emmanuel Todd, Régis Debray ou Edgar Morin et pleins d'autres.
Ce pourrait être des acteurs, écrivains qui ont déjà une aura.
Malheureusement ils sont rarement visibles.
Ils peuvent être entendu sur le net mais leurs pensées n'arrivent
pas jusqu'aux oreilles de la majorité.

Lindon en est un exemple, il fait sa tribune sur Médiapart, lui même
écouté que par des abonnés.

Si bien que les politiques sont affranchis de ces grandes idées; ils peuvent
travailler dans l'urgence, ne pas voir plus loin que leur mandat.
Ils ne sont pas remis en cause.

Il faudrait qu'une association d'intellectuels, d'acteurs, de philosophes demande
d'avoir une tribune sur les médias grand public.

On a besoin d'un discours philosophique pour contrer la course en avant sans
but défini.

Comme chaque soir un monsieur vient nous dire le nombre de morts du jour.
Ce monsieur s’appelle Salomon il est "directeur de la santé". Directeur de la santé est un métier comptable. Compter les morts.

1 commentaire:

  1. J.ai écouté Vincent LINDON. Un homme de grande valeur. Un grand homme humble. En aucun cas semblable à notre petit président NUL et imbu de sa personne. Je trouvais ton précédent blog cynique sur B. Macron mais effectivement le cynisme est de leur côté. Paieront-ils un jour le mal qu’ils ont fait ? Je n’en demande pas tant (oeil pour oeil..)mais au moins qu’ils le reconnaissent et qu’ils changent pour le bien des citoyens serait la moindre des choses. Par contre, eux condamneraient, il n’y a qu’à voir le million d’amendes distribuées.....

    RépondreSupprimer

La Fin

Voilà le confinement est terminé, je remercie ceux qui m'ont suivi. Vous pouvez me lire sur mes autres blogs: Réflexion                 ...