mercredi 6 mai 2020

S8E1 (Peur versus virus!)

51éme jour de confinement.
Épisode 1 de la saison 8
Le nombre de morts en hausse.
Nombre de cas déclarés         : 132 967
Nombre de morts(jour/total)  :  330 / 25 531

Temps pluvieux puis nuageux

Peur versus virus!

Le pouvoir nous a contaminé par la peur, plus que le virus par la maladie.

De part le contexte souvent relaté, démantèlement des services de santé,
manque de masques , de tests. Les gouvernants ont pris peur.
Pas que bête! Ils se sont dit, autant déverser notre peur sur la population,
c'est gagnant gagnant, on se libère et on peut mieux gérer.

Donc ils nous ont fait peur.
Faut rester confiné, ne pas sortir.
Avoir peur de son voisin, ne pas le regarder, le virus se propage par les yeux.
Changer de trottoir si quelqu'un vient en face.
Puis la peur du gendarme, si vous n'êtes pas sage on va verbaliser,
vous emprisonner, vous torturer; bon là j'exagère un peu, je suis toujours
excessif, quoi qu’avec l'état d'urgent l'autorité a tous les droits.

En parlant de peur cela me rappelle Gicquel le journaliste de 20h
que tout le monde écoutait dans les années 70.
Un jour il débute son journal par la désormais célèbre phrase:
"La France a peur!".
Au sujet de Patrick Henry qui avait tué un enfant.
C’était une étape importante du conditionnement par les médias.
En fait les Français n'avaient pas vraiment peur, mais on leur a inoculé
ce sentiment.
Gicquel lui est complice de la mise à mort de Ranucci (Pullover rouge).
Cherchez sur internet.
La France avait tellement peur qu'elle a condamné Ranucci, alors qu'il
y avait des erreurs dans l'enquête et Giscard d'estaing dans ce contexte
ne lui a pas accordé sa grâce car la "France a peur".

On ne prend pas les bonnes décisions dans la peur, et le pouvoir doit en
savoir quelque chose.
Maintenant qu'il nous a fait peur, il est embêté à l'approche du déconfinement.
Il ne peut décemment pas nous libérer comme cela, les gens ne comprendraient pas
pourquoi du jour au lendemain on serait libre.

Alors il tergiverse.
Il peint la France en vert et rouge.
Zone libre et zone occupée, métaphore de la guerre.
Je soupçonne que ce sont les enfants d'Edouard Philippe qui l'ont dessinée
en devoir de confinement, car il y avait des erreurs, au départ,  plusieurs
départements en rouge entourés de vert.
Bon le fils d’Édouard ne maitrise pas les soustractions encore.
On aurait dû donner ce boulot à Jérôme Salomon il sait compter.
Il compte les morts tous les jours. Comme quoi Directeur de la santé mène à tout.

Le pouvoir veut que les enfants reprennent l'école mais pas tous, car il faut
un mètre de distance et c'est un peu compliqué. On voit à la télé une
maitresse se balader avec son mètre dans la classe.
Pas de mètre, pas de maître.
Il aurait fallu déconfiné complétement mais les gouvernants ont peur encore.
Ils transmettent cette peur aux parents, enseignants et maires.

Voila, nous avons le virus de la peur et cela nous ôte notre pouvoir de penser.
D'autre pays n'ont pas eu cette peur et n'ont pas confiné du tout.
J'espère que des études sérieuses et indépendantes seront menées afin
de savoir quelle était la meilleure solution.

Une expérience pour les pandémies à venir.

Comme chaque soir un monsieur vient nous dire le nombre de morts du jour.
Ce monsieur s’appelle Salomon il est "directeur de la santé". Directeur de la santé est un métier comptable. Compter les morts.

1 commentaire:

  1. Ils ont lu trop de contes pour enfants. Le règne du grand méchant loup qui empêche les promeneurs de profiter de la nature.
    Et maintenant la peur du déconfinement qui, encore une fois, semble très difficile à gérer. Mais jamais on ne parle des bienfaits du confinement. Il a permis à certains patrons de voir que les employés travaillaient bien et même plus, moins de pollution, plus de sérénité car moins de stress. Surtout un3 reconnaissance des métiers indispensables à la survie. C’est vrai que le déconfinement peut faire peur.

    RépondreSupprimer

La Fin

Voilà le confinement est terminé, je remercie ceux qui m'ont suivi. Vous pouvez me lire sur mes autres blogs: Réflexion                 ...