lundi 4 mai 2020

S7E6 ( L'économie VS le bon sens!).

49éme jour de confinement.
Épisode 6 de la saison 7
Le nombre de morts baisse.
Nombre de cas déclarés         : 131 287
Nombre de morts(jour/total)  :  135/ 24895

Temps ensoleillé.

 L'économie contre le bon sens.

Depuis le 18éme siècle les entreprises de production ce sont appropriées le mot économie, qui étymologiquement veut dire "gestion de la maison", les industriels l'ont détourné pour qu'il ne soit que le reflet de l'argent, une recherche du profit.

Le bon sens , on ne l'apprend pas dans les écoles d'administration, le bon sens n'est pas compatible avec le pouvoir de l'argent.
Pour faire suite à mon blog d'hier, j'ai écouté comment le Maroc a géré la crise; on prend une leçon de bon sens,  d'intelligence.
L'économie n'a rien à voir avec l'intelligence non plus.

Les Marocains ont connu la crise via les pays européens, l’Italie, la France et l’Espagne, pays les plus touchés en Europe.
Ils ont pris des décisions rapidement; ils réquisitionnent les entreprises pour faire des masques, partant du principe qu'un masque en tissu est suffisant si tout le monde en porte. Ils n'ont pas tergiversé sur l'importance du masque.
Au mois de Mars leurs statistiques des morts suit la France. Quand le professeur Raoult parle de la chloroquine, les Marocains, non empêtrés dans des considérations politiques et financières, choisissent d'utiliser la Chloroquine et le nombre de morts baissent aussitôt.
Les Marocains se disent qu'entre un médicament non homologué et la mort il n'y a pas d'hésitation.

Nous savons pourquoi en France le débat sur la chloroquine, n'est pas une question médicale mais des guerres intestines entre personnes et groupes pharmaceutiques.
Nous sommes près à laisser les gens mourir pour des raisons économiques.
Je ne juge pas le bienfondé ou non de la chloroquine, je constate que des pays l'ont utilisée sans polémique.

Le peuple Marocain ne remet pas en cause les intentions des gouvernants , ils ne sont pas méfiants.
En France c'est le contraire mais ce n'est qu'un juste retour des choses, les gens du pouvoir ont préféré mentir plutôt que d'expliquer à un peuple considéré par eux comme infantile.

Pour en finir avec ces exemples de pays gérant la crise, il y a l'Allemagne aussi.
L’Allemagne a quatre fois moins de morts.
Elle ne fait qu'un confinement partiel.
L’Allemagne n'a pas, ou moins, démantelé son système hospitalier. Elle n'est pas Jacobine non plus, c'est un état fédéral et les landers ont un pouvoir  réel face au pouvoir central.
Elle est restée également un pays industriel.
Merkel est une scientifique aussi, elle ne sort pas d'une école de management. Je la voyais discuter avec des politiques dans une vidéo, il y avait un climat serein, chose que l'on ne voit pas beaucoup dans notre pays.

En fait, peu importe le pays, France, Allemagne, Maroc... l'important pour gérer une crise est d'avoir du bon sens et de l'intelligence pas l'économie.

On ne doit pas économiser sur la santé des gens on doit la fructifier.


Comme chaque soir un monsieur vient nous dire le nombre de morts du jour.
Ce monsieur s’appelle Salomon il est "directeur de la santé". Directeur de la santé est un métier comptable. Compter les morts.

3 commentaires:

  1. Papa disait que la plus grande intelligence était l’intelligence du cœur. Cette intelligence est, en effet, similaire au bons sens. Il y a un autre mot qui est banni de la langue française : le RESPECT qui fait aussi parti du bon sens. Les politiques, Faisant fi des citoyens qui les ont choisis, qui les nourrissent, ne peuvent plus être respectés par eux. Au regard de la gestion de cette pandémie par les autres pays on ne peut souhaiter qu’une chose : que le bon sens soit de mise et que nos hommes politiques se remettent en question tous ensemble sans accuser l’AUTRE et sans excuse bidon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'espoir est une chose terrible, malgré les désillusions
      on en arrive encore à espérer.

      Supprimer
  2. Eh oui l’espoir fait vivre.....

    RépondreSupprimer

La Fin

Voilà le confinement est terminé, je remercie ceux qui m'ont suivi. Vous pouvez me lire sur mes autres blogs: Réflexion                 ...