mardi 28 avril 2020

S6E7 (L’embrigadement politique.!)

43éme jour de confinement.
Épisode 7 de la saison 6
Le nombre de morts en hausse.
Nombre de cas déclarés         : 128 339
Nombre de morts(jour/total)  :  437 / 23 293

Temps chaud, orages ce PM

L’embrigadement politique.

Macron est élu en mai 2017, en Juin il a la majorité à l'assemblée. Jusque là il n'a jamais gagné une élection, il n'est connu du grand public que depuis à peine 2 ans.
Je me demande comment il a pu arriver à ce niveau en 2 ans, cela dépasse tout entendement.

Bon j'ai bien des pistes, tous les hebdos ont fait la une avec le visage angélique de Macron pendant la campagne électorale. Les Mainstreams et les grands journaux ont supporté ce nouvel arrivé, au détriment de Mélenchon qu'on a oublié, afin qu'il ne reste que Le Pen devant lui.

Une fois au pouvoir ces personnes, gouvernements, assemblée LREM vont être embrigadés dans l'idéologie de Macron. Au cours de son mandat Macron va subir des tempêtes, des orages. Il ne plie pas.
C'est le tout puissant dans cette cinquième république où on vote une fois pour cinq ans.

Il va bien y avoir des défections, Colomb qui s'en va, après l'affaire Ben Alla bien content de quitter cette smala. Puis Nicolas Hulot, un peu naïf de suivre Macron, il est resté jusqu'à l'épuisement de sa bonne volonté, il démissionne en direct sur France Inter.
14 députés démissionnent aussi.

Comment peux-t-on s'enfermer dans des principes, adhérer à un parti en faisant abstraction de ses propres idées?
Macron s'est mis de son côté des jeunes, pas formés près à suivre, oui des suiveurs!

Ces jeunes, frais sortis de l'école, viennent dans nos écrans nous expliquer la vie; eux qui n'ont rien vécu. Macron a été une aubaine pour eux. Sans lui, ils auraient dû attendre dans l'ombre que tous les anciens veuillent bien leur laisser la place.
Pour eux c'est grisant et pour rien au monde il ne laisseraient leur place, quitte a élargir leur conscience. Pour certains cela a été plus facile quand on les écoute dans les débats car ils sont enfermés dans une bourgeoisie, une élite, qui n'a rien à voir dans le monde dans lequel ils évoluent.

Si on accuse l'état de mensonge, ce sont aussi ces suiveurs qu'il faut accuser, ils donnent une légitimité à Macron, au gouvernement. Ils ne peuvent pas avoir les honneurs et n'être pas responsables.
Ils sont donc complices de la mauvaise gestion de la crise du virus.
Ils pourront dire qu'ils n'ont pas la parole, malgré tout c'est une force et s'ils manifestaient leurs désaccord avec le pouvoir ils pourraient au moins servir de frein.

La pire dans cette équipe est madame Buzyn. Évincée du gouvernement et perdant la campagne de la mairie de Paris, elle déclare ne pas avoir été en accord avec le gouvernement depuis fin Janvier.
Soit on est d'accord, soit on quitte le gouvernement, il n'y a pas d'autres solutions.
Là elle n'a que de la rancœur envers Macron pas d'empathie envers les Français.
Mais voilà c'est tellement juteux d'être au gouvernement, tellement agréable de passer à la télé, de snober les Français. Je l'ai même vue lors d'une visite dans un hôpital avoir un sourire plein de dédain devant une infirmière disant son mal être.

Devant ces gens avides de pouvoir, on ne peut rien espérer pour notre pays.


Comme chaque soir un monsieur vient nous dire le nombre de morts du jour.
Ce monsieur s’appelle Salomon il est "directeur de la santé". Directeur de la santé est un métier comptable. Compter les morts.

1 commentaire:

  1. Le despotisme de Macron a envoyé Edouard Philippe au casse-pipe. Maintenant, il peut s’en débarrasser puisqu’il dé-confine.
    Quant à Buzyn & Co c’est à vomir avec son mari il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Gouvernement de pantins.

    RépondreSupprimer

La Fin

Voilà le confinement est terminé, je remercie ceux qui m'ont suivi. Vous pouvez me lire sur mes autres blogs: Réflexion                 ...