lundi 27 avril 2020

S6E6 (De la politique au bricolage!)

42éme jour de confinement.
Épisode 6 de la saison 6
Le nombre de morts baisse.
Nombre de cas déclarés         : 124 575
Nombre de morts(jour/total)  :  252/ 22 856

Temps nuageux et beau.

De la politique au bricolage.

Macron a dû de se réveiller un matin en se disant "je dé-confine le 11!".
Il n'a pas inventé cela tout seul; poussé par l'économie et les grands entrepreneurs étranglés par leurs actionnaires.

Alors Macron appelle les médias, leur disant "je fais un discours ce soir!"
Le soir Edouard Philippe dine avec sa femme en regardant l'allocution de son patron. Il manque de s'étouffer avec un petit pois en apprenant la date du déconfinement.

Non je n'ai pas de source de ce que je raconte sur nos chefs. D'ailleurs je n'ai pas le droit de dévoiler leur vie privée sauf qu' Edouard Philppe mange des petits pois carottes le Lundi soir.

J'en déduis cela à la façon dont on les voit agir.
Le lendemain du discours, Les ministres doivent entrer dans l'arène et on se rend compte que personne n'a préparé cet arrêt du confinement. De deux choses l'une, soit ces gens étaient partis en vacances et n'ont pas fait leurs devoirs, soit ils ont appris la date en même temps que nous.

C'est là que commence le bricolage.
Interrogé sur la reprise de l'école, le ministre de l'éducation bafouille, se mélange les pinceaux, il met même en doute ce qu'a annoncé son chef. Il ose dire que ça ne se passera pas de façon globale.
Puis toutes les questions sont posées en direct comme si on assistait à un conseil des ministres, et tout d'un coup on est surpris du bordel que cela peut être.

Cela se passe de cette façon un conseil des ministres?:
On ré-ouvre les écoles!:
  - Paulo tu t'en occupes! tu travailles sur un plan, attention aux mesures de sécurité
    dans les classes!, attention aussi à la cantine! Tu gères le corps enseignant
    qu'on n'ait pas de vagues, ce n'est pas le moment!
    Tu nous donnes un plan pour ce soir!
Les gens doivent retourner bosser!:
  - Ginette tu gères les transports en commun, un mètre de distance entre
     chaque individu dans le métro.
     Tu vois avec les patrons et les syndicats pour mettre en place les mesures
     d’hygiène.
     Même chose! Un plan pour se soir. 
Le tour de table fini! Le chef déclare; Bon je compte sur vous pour que cela se passe bien, il faut leur montrer que l'on gère!
A la semaine prochaine!

Cette semaine, justement, s'écoulant, on entend des idées ici ou là.
Il y a les médias qui cherchent et trouvent des solutions, on a même l’impression que la date du déconfinement a été lancée  pour aller à la pêche aux idées.
Les ministres regardant les infos et se disant:" tiens elle est pas mal cette idée, je note!".

Voilà Macron bricole, enfin je ne pense pas qu'il ait jamais tenu un marteau! mais il bricole la France.
C'est plus dangereux que le marteau. Là ce sont nous qui recevons les coups sur les doigts.

Comme chaque soir un monsieur vient nous dire le nombre de morts du jour.
Ce monsieur s’appelle Salomon il est "directeur de la santé". Directeur de la santé est un métier comptable. Compter les morts.

4 commentaires:

  1. Pas que sur les doigts les coups. On en reçoit plein la tête. J’espère au moins que tou l’argent qu’il promet ce sont les économies faites auparavant. Mais là rien n’est moins sûr et après on va nous dire encore et encore de se serrer la ceinture. Quelle compétence ont-ils tous ces gens ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui j’oubliais, ils doivent manquer d’outils c’est pour ça qu’ils dé-confinent les magasins de bricolage en premier.

    RépondreSupprimer
  3. bravo pour la réplique, c'est bien vu!

    RépondreSupprimer

La Fin

Voilà le confinement est terminé, je remercie ceux qui m'ont suivi. Vous pouvez me lire sur mes autres blogs: Réflexion                 ...